Histoire | Samuel – On ne considère pas mon opinion

Samuel ne se sent pas considéré

Samuel est très easy going, tout est toujours correct avec lui. Si nous avons besoin de quelque chose, nous pouvons compter sur Samuel, il dit oui à tout. Samuel laisse toujours l’autre s’exprimer et acquiesce à ce que l’autre dit. C’est un bon Jack finalement! En fait, Samuel souffre. Il est irrité par sa conjointe qui veut tout contrôler et tout décider, sans tenir compte de son opinion. Il a beau s’exprimer, elle ne l’écoute jamais. Il est tellement tanné et en colère, qu’il met fin à sa relation. Il vit la même chose à l’école. Lors des réunions entre professeurs, il parle et personne ne le considère.

Quelle identité voyons-nous?

Nous voyons son identité cachée qu’il n’est pas considéré s’il donne son avis.

Quelle est l’identité créée de Samuel?

Qu’il est facile à vivre. Il essaie de se faire croire que tout est toujours correct, plutôt que d’accepter qu’il ne se sente pas considéré lorsqu’il s’exprime. Donner son avis lui apporte trop de souffrance, lorsqu’il vit un manque de considération à l’égard de son opinion. Alors, il préfère toujours dire oui, ce qui lui donne un faux sentiment de considération. Par cette attitude, les personnes qui l’entourent choisissent de ne plus considérer son opinion; ils savent que de toute façon il dira toujours oui. Par sa fausse croyance, Samuel créé son malheur d’être ignoré dans les prises de décisions.

Qu’est-ce que Samuel reproche aux autres?

De tout décider et de ne pas l’impliquer dans les décisions. Il croit que personne ne le considère lorsqu’il parle. Il a l’impression de parler dans le vide. Que ce soit avec sa conjointe ou avec ses collègues. Il est convaincu que ses idées passent inaperçues.

Comment vient-il se confirmer qu’il n’est pas considéré s’il donne son opinion?

En positionnant son radar vers des personnes qui manquent d’écoute. De cette façon, Samuel confirme sa croyance qu’il n’est pas écouté. Lorsqu’un pattern vit en nous, nous choisissons les personnes en fonction de notre pattern. Samuel, ne se sent pas considéré dans les décisions, alors il vivra cette croyance tant qu’elle ne sera pas libérée.

Qu’est-ce qui a poussé Samuel à quitter son amoureuse?

Parce qu’elle ne considérait pas son opinion. Chaque fois que sa conjointe agissait ainsi, il avait l’impression de ne pas être pris en compte dans sa décision. Comme cette croyance devenait trop difficile à supporter, il a cru qu’en se séparant de sa conjointe, il se séparerait du même coup de sa croyance. Ce que Samuel n’avait pas remarqué c’est que même au travail sa croyance le suivait et le suivra toujours, tant qu’elle ne sera pas libérée.

Comment est Samuel dans un groupe?

Il n’arrive pas à donner son opinion et la colère monte intérieurement, puisqu’il a envie d’être écouté, mais il est convaincu qu’il ne le sera jamais.

Qu’est-ce que Samuel exige des autres?

Qu’on le considère dans les décisions. Qu’on prenne le temps de lui demander son avis.

Qu’est-ce qui fait que Samuel exige qu’on le considère?

Le fait de ne pas se considérer lui-même accentue sa difficulté à s’exprimer et renforce sa colère de ne pas avoir voix au chapitre. Lorsque Samuel décidera de se considérer, d’écouter ce qu’il essaie de se dire à lui-même, il réussira à s’exprimer. Automatiquement, les autres entendront et écouteront son opinion, qu’il ne donnait pas auparavant. Il pourra donc mettre fin à ce pattern. Nous créons notre réalité! Samuel veut être écouté, mais n’arrive pas à s’exprimer, alors les autres ne sont donc pas conscients de ce qu’il veut, puisqu’il ne donne pas son avis.

Comment Samuel peut-il se libérer de ce pattern?

Samuel se libère de son pattern en reconnaissant ces parties qui est en lui et en se disant : « J’ai le droit de me sentir sans considération, j’ai le droit de croire qu’on ne m’écoute pas si je parle. C’est correct. Je porte ces croyances en moi, mais elles ne sont pas moi. C’est simplement un mécanisme de défense que j’ai développé pour survivre. Maintenant, je choisis de me considérer dans mes décisions. C’est là que mon attention sera focalisée. »

Maintenant, chaque fois que Samuel aura le sentiment de ne pas être pris en considération dans les prises de décision, il pourra refaire ce même processus d’accueil et de transformation. Plus il le fera, plus il vivra pleinement et consciemment dans son Être. Son radar ne sera plus focalisé sur le sentiment que son opinion ne vaut rien, mais bien sur le partage de sa propre considération intérieure.

Vous avez aimé l'hisoire?

Ou vous connaissez quelqu'un que ça pourrait aider?

Je vous invite à cliquez sur le bouton j'aime ci-dessous et à aimer ma page Facebook Nancyfournierconferenciere

Conférence Sortir la tête du sac

Identifiez vos schémas internes en utilisant des outils puissants pour vous comprendre et vous libérer de vos souffrances.

Atelier mettre en pratique
se sortir la tête du sac

Vivez, de façon similaire à une consultation, le processus d’identification de vos patterns et de libération. Le tout dans une atmosphère de respect et de douceur.

Quelles sont prochaines dates pour une conférence ou un atelier?

Cliquez ci-dessous




Recevez directement les histoires dans vos courriels.